Política de Cookies
Utilizamos cookies propias y de terceros para ofrecerte una mejor experiencia de navegación y servicio. Si continúas navegando, entendemos que aceptas nuestra Política de Cookies
BLOG DE MONTAGNE | CONSEILS | 31 Mars 2016

Comment choisir une paire de chaussures de haute montagne?

Re-nouvellement de matériel ou bien un premier achat, l'offre sur le marché de la chaussure d'alpinisme est très large. Nous vous invitions à suivre notre guide d'achat.

Paire de chaussures d'alpinisme

Le milieu de la chaussure technique de montagne doit répondre à trois facteurs principales : la performance, la protection et la sécurité. Un quatrième facteur doit être pris en compte : le confort.

Ce dernier facteur, le confort, est un point très important, car il nous permettra de profiter pleinement de notre activité sportive. En effet, chausser une paire de chaussures qui nous fait mal, qui nous provoque des ampoules, peut influer sur notre sécurité. Au moment de poser le pied au sol, nous serons plus attentifs à notre douleur et donc nous ne profiterons pas d'un bon appuie, pouvant se traduire par un accident.

Quand on parle de confort, nous pensons au confort qu'offre chaque type de chaussures. C'est-à-dire qu'une paire de chaussures n'offre pas le même confort qu'une paire de basket. Tout le monde est beaucoup plus confortable dans une paire de chaussures basses de randonnée, que dans une paire de chaussures haute technique, qui a certes, besoin d'un certain temps d'adaptation.

Le confort est un point très important une fois que nous avons choisie le type de chaussures que nous avons besoin : chaussure rigide, semi-rigide et randonnée. Il faut bien choisir son type de chaussures afin d'obtenir une grande sécurité lors de votre pratique sportive.

Ce dernier point, la sécurité, est très important, car l'alpinisme moderne prime le super light et les ascensions rapides. Mais, faites attention à votre choix. Il faut primer votre sécurité. Tout le monde ne peut pas effectuer un 4000 mètres avec une paire de chaussures de trail running. Quel que soit votre choix le facteur sécurité doit toujours être présent.


PAIRE DE CHAUSSURES SEMI-RIGIDE OU RIGIDE?

Paire de chaussures semi-rigide
Les chaussures semi-rigides sont la paire de chaussures pour excellence pour évoluer en montagne pendant les trois saisons de l'année (printemps, été et automne). Sa semelle semi-rigide, offre une légère flexibilité. Cette dernière est loin d'être proche d'une paire de chaussures de randonnée ou de trekking. Elle offre une foulée confortable, offrant des appuies solides lors des passages techniques, comme l'escalade d'une arrête, pierriers ou encore un névé. La rigidité de sa semelle apporte un très bon équilibre et une excellente protection.

La majorité de ces chaussures sont dotées d'une semelle compatible avec une paire de crampons semi-automatique, pour offrir un usage hivernale sur des zones glacées (hors escalade de cascade de glace).

La Sportiva Trango Cube GTX, bon exemple de paire de chaussures semi-rigide.


Le secret caché d'une paire de chaussures d'alpinisme


Un élément faisant partie du semellage d'une chaussure est souvent invisible et méconnue, mais indispensable au bon fonctionnement : Le Cambrion. C'est une pièce qui apporte la rigidité nécessaire à une paire de chaussures. Une paire de chaussures rigide est dotée d'un cambrion complet, très rigide et indéformable, nous assurant les meilleures prestations possibles.

Cette pièce invisible a reçu les meilleures avancées techniques des dernières années. Il y a quelques années le cambrions était réalisé en acier, très solide, mais très lourd.

À l'intérieur du semellage des chaussures actuelles le cambrion est conçut en PU (polyuréthane), fibre de verre et même en fibre de carbone, pour les modèles les plus avancés à niveau technologique. Cette évolution a permis d'offrir des chaussures ayant un poids de 400 grammes de moins que ces précédentes, en réduisant la fatigue de l'usager tout en conservant une grande sécurité.

Partie supérieure, cambrion complet rigide (5); inférieur, cambrion semi-rigide(3-4)
Le degré de flexibilité des différents cambrillons va de 1 (le plus flexible) à 5 (le plus rigide). Les chaussures rigides oint un facteur de 5, les semi-rigide varie entre 3 et 4, grande flexibilité 1 et 2.
Paire de chaussures rigides
Les chaussures incorporant une semelle rigide sont des chaussures que l'on retrouve habituellement pendant la saison hivernale, pour la pratique de l'escalade de cascade de glace, couloir de haute montagne et ascensions enneigées. Elles sont dotées d'une semelle pouvant recevoir un crampon automatique et la rigidité totale de sa semelle apporte une grande sécurité pour la pratique de l'alpinisme lors de la saison hivernale.

Les chaussures rigides sont confectionnées pour certaines activités et ne sont pas autant fonctionnelles qu'une paire de chaussures semi-rigides. Elles offrent plus de sécurités pour la pratique de l'escalade de cascade de glace ou bien lorsque le terrain est compliqué.

Une rigidité totale apporte une grande sécurité pour la pratique de l'alpinisme.

Le plus grand inconvénient pour ce type de chaussures est qu'elles sont inconfortables pour les marches d'approximations. Cependant, ce dernier point a évolué énormément lors des dernières années. Les matériaux et la flexibilité des tiges apportent plus de confort.

Dans le segment des chaussures rigides, nous devrons faire le choix entre :

CHAUSSURE SIMPLE OU DOUBLE?

Chaussure simple

Ce sont les chaussures les plus populaires de nos jours. Elles ne sont pas dotées de chausson interne détachable.

Les paires de chaussures simples modernes offrent une grande protection avec une relation poids et volume très très minime. Cette légèreté naît des matériaux employés lors de leur construction, de plus son design sans coutures permet de réduire le poids total. Les recherches et les avancés en I+D, permettent d'offrir un grand niveau de protection et de repousser la fatigue, grâce au point de légèreté. Sans oublier le gain en agilité à des designs moins volumineux et plus adapté à cette pratique.

Certains modèles de ce segment fournissent un apport thermique, grâce aux différentes couches internes, issue des dernières technologies, tout en laissant place à une relation poids/chaleur/volume, très réduite. Ce type de chaussures est principalement dotée d'une guêtre intégrée offrant plus de protection. Ces dernières années, certains modèles sont devenus très populaire dans le milieux de l'alpinisme.  Boreal Stetind, The North Face Verto S6K ExtremeLa Sportiva Batura 2.0. Ces modèles de chaussures sont des chaussures convenants parfaitement à un usage de grand froid ou bien de passage sur face nord pendant la saison hivernale.

Boreal Stetind, exemple chaussure simple dotée d'une guêtre intégrée


La progression de l'alpinisme moderne, ainsi que les accès à la montagne sont de plus plus facile. Cette avancée nous invite à faire des excursions C2C (car to car). Comme cette pratique se réalise à la journée les chaussures rigides ont intensifié leur vente et sont très habituelles pour l'escalade sur cascade de glace, les couloirs ou bien pour les routes techniques. Certains modèles sont des best seller, pour leur côté thermique et leur légèreté, comme par exemple :  Bestard Fitz RoyNepal Evo GTX,  Nepal EVO GTX WomanBoreal Kangri Bi-Flex, ou Nepal Cube GTX.

Bestard Fitz Roy
Tous les points techniques, l'apport calorique, la légèreté sont de grands avantages. Cependant, l'inconvénient survient lorsque nous devons les chaussuer pour une sortie de plusieurs jours, de type expédition.

Dans cette situation une paire de chaussures double est un véritable avantage.

Chaussure double

Les chaussures doubles, c'est-à-dire, celles qui sont dotées d'un chausson interne détachable. Auparavant, elles étaient la seule option quand nous parlions d'alpinisme technique et d'altitude. L'avantage majeur : grande protection thermique. Cependant, l'inconvénient majeur était leur important volume et leur poids, peut adapté à l'alpinisme technique.

L'évolution des chaussures simples a obligé aux chaussures doubles à ce dédier aux grandes altitudes (Andes, Himalaya), ou bien pour les situations où que la protection thermique est très importante. Il est vrai que ce modèle est de plus en plus dirigé aux expéditions, toutefois certains modèles de chaussures répondent parfaitement à un usage en montagne technique avec l'avantage d'avoir un chausson détachable, comme par exemple,  la Sportiva Spantik ou Boreal G1 Lite, entre autre..

La Sportiva Spantik, avec chausson interne détachable
Quels sont les avantages de ce type de chaussures? À part l'apport thermique qui est indéniable sur ce type de chaussures, le grand avantage survient lors des sorties de plusieurs jours de type expédition. En effet, lorsque vous passez plusieurs jours en montagne et vous dormez en tente ou bien hors refuge, le séchage d'une paire de chaussures simple peut se compliquer. L'avantage d'une paire de chaussures double est de pouvoir introduire le chausson interne dans le sac de couchage pour qu'il sèche et avoir une chaussure le jour suivant confortable. Alors qu'une chaussure simple peut être congelée ou humide par rapport à la climatologie de la nuit en montagne.

Nouvelles arrivées dans le monde de la chaussure double. Les avantages de deux mondes

Peu à peu les chaussures doubles reçoivent les derniers cris en terme de technologies. Les premières à recevoir les avancées techniques ont été les modèles  La Sportiva Spantik et La Sportiva Baruntse , qui ont réussi à réduire leur poids considérablement et leur volume. Mais la grande évolution est arrivé ces dernières années sur deux modèles concrètement, les chaussures doubles  Arc'teryx Acrux AR GTX et La Sportiva G2 SM.

Arc'teryx Acrux AR GTX. Chaussure double avec un poids et un volume d'une chaussure simple.

Ces deux exemples sont des chaussures doubles, dotées d'une très bonne capacité thermique et d'un chausson détachable. De plus, la protection externe incorpore une guêtre intégrée. Lorsque nous prenons en main, ou bien nous observons ces deux modèles on perçoit parfaitement que la conception de ces chaussures est tout autres. On note que la technologie I+d, est réellement présente. Son poids, son volume, sa précision et son confort interne est très proche d'une chaussure simple, mais avec la protection supplémentaire que suppose une guêtre externe et un chausson détachable. Nous sommes en présence d'une chaussure simple de type,  Boreal Stetind ou  La Sportiva Batura 2.0 GTX, mais avec un chausson interne détachable.

Partie supérieure de la chaussure : un véritable bouclier

Une chaussure d'alpinisme doit nous apporter une excellente protection, contre le froid, les coups, les frappes contre la roche ou la glace ou les chutes de pierre. C'est pour cela que la partie supérieure de cette dernière doit servir de bouclier pour protéger nos doigts de pied et notre plante voûtaire.
Il y a peu de temps les meilleures protections étaient offertes par les meilleurs matériaux du moment, que nous disposions. Cette protection était confectionnée en cuir épais et de plastique dur. Ces matériaux répondaient parfaitement malheureusement, ils étaient lourds et très volumineux.

Les avancées technologiques des dernières années ont porté leurs fruits. L'arrivée de nouveaux matériaux tels que les nouveaux PU, Kevlar, par exemple, permettent de réduire le volume et perdre du poids. Ces matériaux sont tout aussi efficaces en terme de résistance. Grâce à ses nouveaux matériaux nous obtenons une chaussure beaucoup plus précise et agile, son poids réduit permet à son usager de retarder la fatigue.

Que l'on parle de chaussures simples ou doubles, elles sont toutes dotées d'une excellente membrane étanche et imperméable qui sera le plus souvent issue, de la prestigieuse marque Gore-Tex.
CHAUSSURE SIMPLE ET CHAUSSURE SIMPLE TECHNIQUE
La frontière entre ses deux mondes est très fine. Ces deux groupes rentrent dans la gamme de produit de chaussures simple rigide. La grande différence provient dans de la flexibilité au niveau de la cheville et de la protection offerte à nos chevilles.

L'alpinisme technique moderne, demande de nos jours une paire de chaussures facilitant une grande dextérité, car de nos jours les mouvements sont plus proches de mouvements d'escalade que de l'alpinisme. De nos jours, nous avons des chaussures dotées d'une tige très fine et flexible. Les stabilisateurs intégrant cette zone apportent une grande stabilité, s'adaptant parfaitement aux zones d'escalades mixtes, alpinismes techniques et autres zones compliquées. Dans ce domaine on retrouve les chaussures , Boreal Kangri Bi-Flex et Scarpa Mont Blanc Pro GTX.

Cependant, une paire de chaussures simples, de nos jours, comme par exemple  Bestard Fitz Roy ou La Sportiva Nepal Evo GTX, ont une très grande flexion au niveau de la cheville, si nous les comparons avec des modèles plus anciens. Elles apportent une grande sécurité pour les personnes nécessitant une grande sécurité pour les passages délicats, comme les traversées de flancs de montagne, les névés ou bien les zones d'escalade.

Les chaussures simples techniques sont plus flexibles et par conséquents offrent plus de confort. Les personnes qui ne les ont jamais essayés, faites l'essai un jour, car c'est vraiment bluffant. Le fait de marcher avec ce type de chaussures est agréable, due à sa grande flexibilité au niveau de la cheville. Lors de notre test, de la Scrapa Mont Blanc Pro, notre équipe a été agréablement surpris. On peut ressortir quelques impressions :

“Laissant de côté, les grandes différences, lorsque nous marchons, nous pouvons avoir l'impression d'évoluer avec une chaussure beaucoup plus légère et flexible que la chaussure que nous avons à nos pieds.”

Scarpa Mont Blanc Pro GTX


Le handicap majeure de ce type de chaussures est évident. Une personne n'ayant pas un niveau avancé dans le domaine de l'alpinisme ne va pas avoir la sensation de sécurité que procure une chaussure simple à tige rigide. Les renforts apportés sur la tige apportent un bon maintien, mais sur les traversées de flancs de montangne, pour un usager avec peu d'expérience le retours de sécurité sera insuffisant.

Voici les impressions de Juan Corcuera, membre de notre équipe de testeurs, lors du :  test de la Scarpa Mont Blanc Pro.

“Les doutes que nous avions pour les demi-pentes furent rapidement résolues dès que nous avons commencé à évoluer sur des pentes glacées où il a fallu mettre les crampons : même si la chaussure est flexible elle fonctionne très bien avec les crampons (sans avoir à forcer sur les muscles du tibia ou du mollet) et sans avoir à faire des efforts supplémentaires pour contrôler la cheville. 

Cependant, il faut dire que même si le maintien de la cheville est bien meilleur que celui que l'on pourrait attendre au vu de la flexibilité de la chaussure, grâce à l'excellente conception de la guêtre et des passants, il est inférieur à celui de la plupart des chaussures de haute montagne. On le note généralement dans les moments de grande fatigue, par exemple après une longue journée d'alpinisme, au moment de passer des couloirs où l'on descend en marchant, j'aurais aimé un peu plus d'appuis.“

Korkuerika lors du test de la Scarpa Mont Blanc Pro. Mouvement où que la flexibilité de la tige est sollicité.

La frontière étant si fine entre une chaussure simple et une chaussure simple technique, que le choix va se focaliser sur le niveau d'expérience et technique de l'usager. Certains les préfèrent pour son confort lors de la marche et d'autres les chaussent pour les routes où le degré technique est plus élevé. 

COMPATIBILITÉ AVEC CRAMPONS AUTOMATIQUE OU SEMI-AUTOMATIQUE
La grande majorité des chaussures rigides sont compatibles avec le port de crampons automatiques, de même que la grande majorité des chaussures semi-rigides sont compatibles avec le port de crampons semi-automatiques. Il existe toujours des exceptions à la règle et l'emploi de crampons à lanières devra se réaliser.

Partie haute chaussure semi rigide avec un montage de crampon semi-automatique. Partie inférieure paire de chaussures rigides qui offre un montage de crampon automatique.

Le choix du type de crampon sera conditionné tout d'abord par rapport au type de chaussures que nous possédons, avant que la pratique que nous allons effectuer. Cependant, certains nouveaux modèles de crampons, comme par exemple le Shark d'Edelrid et les nouveaux modèles de Petzl, proposent les systèmes de montages à lanière, semi-automatique et automatique. Nous vous invitons à consulter l'essai que notre équipe a réalisé sur le modèle Shark d'Edelrid.

EN BREF
Le monde de la chaussure d'alpinisme a connu une grande évolution ses dernières années. Les nouveaux matériaux employés lors de sa construction, nous offre une chaussure ayant un volume réduit et un poids relativement contenu. Le choix d'une paire de chaussures, doit être très médité, car votre sécurité lors de votre progression sera totalement liée. Lors de votre choix prenez en compte la pratique que vous allez réaliser, la zone où vous allez évoluer, le degré de difficulté, votre niveau ainsi que votre expérience. De plus, n'oubliez pas de prendre une demi-pointure ou une pointure de plus que votre pointure de chaussures de ville. Cela évitera de venir taper avec vos doigts de pieds sur l'avant de la chaussure et de se retrouver avec les ongles noires.

Bon courage pour votre choix et bonne excursion.

Chaussures de Haute Montagne pour les hommes

acheter maintenant

Chaussures de Haute Montagne pour les femmes

acheter maintenant

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.

Carte Cadeau
Avec la Carte Cadeau Barrabes, vous ferez toujours plaisir
Inscrivez-vous à la Barrabes Newsletter
Recevez en avant-première les nouveautés de barrabes.com
Suivez-nous
Tenez-vous avec des nouvelles sur Barrabes.com des réseaux sociaux.
N'hésitez pas à nous contacter
contactez-nous
ou appelez le
01 70 61 58 50
(Horaires: du lundi au jeudi de 9h à 18h et vendredi de 9h à 15h)
France  |  España  |  Deutschland  |  United Kingdom  |  International