Nous utilisons nos propres cookies et ceux de tiers pour optimiser et faciliter votre navigation sur notre site. À partir de vos habitudes de navigation, nous pouvons améliorer nos services et vous offrir une meilleure expérience d'achat.

Pour en savoir plus, consultez notre politique en matière de cookies.

BLOG DE MONTAGNE | CONSEILS

L’avènement des plaques en fibre de carbone sur les chaussures de trail running

Après 3 ans sans grande nouveauté, le premier modèle de chaussures de trail running avec une plaque en fibre de carbone et attise la curiosité des pratiquants. Quels en sont les bénéfices? Sont-elles utiles en montagne? Les sensations seront-elles les mêmes que sur l’asphalte?

La plaque en fibre de carbone débarque dans le monde du trail running

Le trail running, à mi-chemin entre les courses traditionnelles et l'alpinisme classique, peut être considéré comme la synthèse de tous les avantages qu'offrent ces deux disciplines. D'un côté, on profite de l'environnement naturel de la montagne et de ses terrains exigeants. Côté course, les technologies mises au point ces dernières années permettent d'ajouter plus de légèreté et de confort au matériel de montagne, là où la résistance et la durabilité primaient jusque maintenant.

Innovation ou dopage technologique?

Dans le monde de l'athlétisme, où la popularité de certaines compétitions aiguise l'intérêt des marques, on évoque depuis un certain temps le concept de “dopage technologique” pour expliquer les innovations qui augmentent démesurément les capacités de l'athlète, au détriment de l'effort fourni par ce dernier.

Ce type de débat n'est pas (encore) d'actualité dans le monde de la montagne. Encore loin de ces innovations qui poussent parfois à régler au millimètre près l'amorti d'une chaussure , les chaussures de trail bénéficient tout de même des caractéristiques des chaussures de course sur asphalte, et cela se note lorsque l’on voit les résultats en compétition.

L'une de ces innovations technologiques autorisées en athlétisme avec certaines limitations, concerne l'utilisation de plaques à l'intérieur des semelles intermédiaires, dont les avantages en termes de stabilité et de réactivité se sont avérés excellents au fil des années.

Utilisation de la plaque en carbone au sein de la semelle sur une chaussure pour asphalte. Photo: Saucony

En trail, elles ont été également utilisées depuis longtemps dans d'innombrables modèles, généralement à travers des matériaux légers et très réactifs tels que le thermopolyuréthane (TPU) et le polyester bloc amide, plus connu sous son nom commercial, Pebax®.

Cependant, malgré une utilisation accrue des plaques en fibre de carbone sur les chaussures d'athlétisme de haut de gamme, elles n'avaient jamais été prises en compte pour les chaussures de trail jusqu'à maintenant. C'est comme si le besoin d'optimiser la performance sur une course, voire grappiller quelques secondes, était l'apanage des courses sur asphalte.

A vrai dire, et il faut le reconnaître, la présence du carbone en tant que tel sur les chaussures de montagne ne date pas d'hier. Il s'agissait en tout et pour tout des chaussures haute gamme d'alpinisme ou d'escalade sur glace de compétition. De toutes les caractéristiques que propose la fibre de carbone et que nous détaillerons par la suite, c'est la rigidité qui est recherchée dans la conception d'une chaussure technique pour la haute montagne.

Quelles sont les caractéristiques et les prestations offertes par la fibre de carbone?

La fibre de carbone est constituée de filaments de cet élément chimique dont l'épaisseur peut varier entre 10 et 50 microns (un millième de millimètre), inférieure à celle d'un cheveu humain. En comparaison, le carbone est cinq fois plus résistant que l’acier, tout aussi solide et plus léger que l’aluminium.

Vue en éclaté de la plaque en carbone Flight Vectiv

Mise à part la surprenante relation entre solidité et légèreté, la fibre de carbone se distingue par sa grande flexibilité et sa faible expansion thermique, des attributs essentiels dans le cadre d'activités réalisées dans un environnement aussi exigeant que la montagne. Jusqu'à maintenant, l'utilisation principale de la fibre de carbone était surtout présente dans la construction de véhicules, le but étant d'optimiser leur efficience énergétique: les voitures de Formule 1, les navettes spatiales, les avions ou encore les vélos haut de gamme.

L’application de la fibre de carbone au matériel de montagne

En termes d’équipement de montagne, outre les plaques de stabilité des chaussures de haute montagne déjà évoquées, la fibre de carbone étend son champ d'action sur des produits tels que les bâtons de trail, indispensables dans ce sport où chaque gramme de moins équivaut à une optimisation de l'effort. On peut également citer la structure des skis de randonnée, certains piolets et casques de compétition, ainsi que dans divers matériels voués à la protection ou encore des équipements de sécurité tels que les sondes.

Leki Micro Trail Pro: fibre de carbone sur les bâtons de trail running

Le prix de ce matériau, assez élevé pour l'instant compte tenu des processus de fabrication impliqués, explique pourquoi l'utilisation de la fibre de carbone ne s'étend pas dans d'autres types d'équipement, où elle serait pourtant bien utile, à l'image des sacs à dos rigides.

L’utilisation des plaques en fibre de carbone sur les chaussures

Nous avions déjà indiqué que les plaques en fibre de carbone sont déjà utilisées dans certains modèles de Chaussures d’alpinisme. Des chaussures comme laKailand 6001 GTX ou laMillet Everest Summit utilisent des semelles en fibre de carbone dans le but de rendre la semelle plus rigide sans pratiquement ajouter de poids. Le tout, avec d'excellentes performances thermiques pour une utilisation en haute altitude. Le plus de rigidité apporté par les semelles intérieures en carbone est essentielle dans ce type de chaussures de haute montagne. En effet, chaque foulée réalisée avec des chaussures munies de crampons se retrouve améliorée. Niveau sécurité, cela empêche que la moindre flexion de la chaussure enclenche le système de crampons automatiques.

SCARPA Phantom 6000: la plaque en carbone apporte de la rigidité sur les chaussures d’alpinisme

Cependant, au niveau du trail, il a fallu attendre jusque la saison printemps-été 2021 pour voir la première chaussure disposant d'une plaque en fibre de carbone sur le marché. La Flight Vectiv de The North Face est une chaussure qui entre dans la catégorie Vectiv, dont les principales caractéristiques sont une plaque 3D, qui apporte de la stabilité et de l'élan ainsi qu’un profil rocker qui permet une plus grande fluidité de mouvement de la part du pratiquant lors de ses foulées.

Mais quel est l’apport réel de la plaque de carbone sur une chaussure? Pour faire simple, la plaque de carbone apporte de la réactivité. En effet, après chaque foulée, elle revient à sa forme initiale. Cela génère une propulsion vers l’avantde la part du coureur. La dépense énergétique se retrouve amoindrie et l’efficacité en course augmentée. Et ce n’est pas tout. Non seulement les plaques utilisées sur la gamme Vectiv de The North Face génèrent un effet de ressort pour propulser le coureur vers l’avant à chaque foulée, mais la forme 3D au niveau du talon apporte également une stabilité au combien nécessaire sur les sentiers abrupts en montagne. Il est vrai que les stabilisateurs en TPU remplissaient déjà ce rôle mais l’avantage avec la fibre de carbone, c’est une relation poids/volume bien plus avantageuse.

The North Face Flight Vectiv, la première chaussure de trail running avec une plaque en fibre de carbone

L'effet de ressort provoqué par le carbone est bien étudié sur l'asphalte, mais est-il vraiment utilse lorsqu’il s’agit de trail? Pour l'instant, nous n'avons qu'un seul modèle sur le marché avec cette technologie, The North Face Flight Vectiv. Toutefois, les excellents résultats en courses, les records personnels et FKT (Fastest Known Times) indiquent que ce type de chaussures seront une tendance sur laquelle il faudra compter.

Pau Capell, Ultra Trail Mont Blanc en solitaire avec des plaques en carbone
Photo: James Poole, The North Face.

Rien qu'en 2020, plusieurs records en course de coureurs munis de chaussures avec une plaque en carbone, ont pu être enregistrés, avec par exemple ceux de Kaytlyn Gerbin dans la Transgrancanaria (également dans le Wonderful Trail) ou celui de Pau Capell dans le Menorca Camí de Cavalls Trail pour ne citer qu'eux.

Sera t-il possible d'entrevoir dans un avenir pas si lointain une interdiction ou une réglementation de la technologie dans les courses de montagne? Si l'on prend le temps d'analyser ce qui se passe dans les compétitions sur asphalte, cela peut bien être probable. Pour l'instant, le modèle que nous avons ne semble enfreindre aucune règle comme celles qui réglementent maintenant l'athlétisme, ni en matière de rembourrage de chaussure ni par l'utilisation d'une plaque supplémentaire.

Derniers articles

Commentaires

Pour introduire un commentaire, vous devez vous identifier sur Barrabes.com. Cliquez ici pour vous identifier.
Il n´y a pas de commentaires sur cet article.