Les chaussures de récupération ou comment venir à bout de la fatigue

Au cours des dernières années, les activités telles que les épreuves d’ultra résistance ont connu un engouement qui s’est traduit par l’apparition de produits spécialisés dans le secteur de l’alimentation, des vêtements techniques ou encore des chaussures. L’objectif est clair : une rapide et efficace récupération de notre corps après l’effort physique. Les chaussures de récupération en sont un bon exemple et nous allons vous présenter toutes les technologies présentes et vous invitons à découvrir par vous-mêmes les bénéfices qu’elles apportent.

La récupération passe d’abord par les pieds. Photo Salomon

Vous n’avez même pas encore franchi la ligne d’arrivée que vous pensez déjà à ce que vous allez faire juste après: une bonne gorgée d’eau, une bonne douche relaxante et des vêtements secs et propres, en plus d’enfiler des chaussures confortables. Surtout si votre montre vous indique que vous avez déjà effectué plus de 40 000 pas.

Cela fait 5 heures que vous escaladez cette paroi. La chaleur se fait ressentir et vous devez vous déchaussez chaque fois que vous atteignez un point d’ancrage. Après avoir assuré votre compagnon, vous repartez à l’attaque et la perspective de remettre les chaussons ne vous fait pas spécialement sourire, ce à quoi il faut encore ajouter la descente : une vraie torture

Vous vous êtes levé tôt ce matin et avez atteint le sommet assez rapidement. Grâce au fait qu'il y avait pas mal de neige dure dans la partie finale, l’ascension fut rapide grâce aux crampons, mais dans la descente les bottes pesantes et les gros blocs de pierre triturent vos pieds.

Ces situations vous sont-elles familières ? Fort probable si cela fait un moment que vous faites des activités en montagne : canyoning, journée intense de ski ou n’importe qu’elle excursion suffisamment longue pour mettre à mal vos pieds.

Anatomie d’un pied

Nos pieds reposent sur une mécanique complexe, résultat de millions d’années d’évolution, le temps d’adapter notre corps à la position debout. Cette posture est assurée par une multitude de tendons, d’os et de muscles. Nos pieds sont une merveille d'ingénierie anatomique.

En effet, il s’agit de la partie du corps humain qui dispose de la peau la plus épaisse, près de 400 glandes sudoripare par centimètre carré. Les couches de tissus graisseux permettent une excellente capacité d’amorti tandis qu’une multitude de terminaisons nerveuses assure le rôle de proprioception : la perception, consciente ou non, de la position des différentes parties du corps.

Barrabes
Jambes et pieds enflés, le prix de l’effort

Il est normal qu'avec autant de composants et les mauvais traitements permanents auxquels nous soumettons nos pieds, tôt ou tard des problèmes plus ou moins graves finissent par apparaître. Peut-être que les frottements ou les ampoules sont le mal endémique des alpinistes, mais il est possible d’ajouter l'arthrose, la fasciite plantaire ou encore des mycoses.

Les chaussures de montagne et leurs avantages en terme de confort

Choisir des chaussures confortables n'est pas toujours facile pour ceux d'entre nous qui parcourent les montagnes à travers différentes disciplines. Les exigences techniques de nos activités nous obligent à enfiler de minuscules chaussons d'escalade, des chaussures d'expédition volumineuses, des chaussures de ski rigides ou des chaussons oppressants et mouillés en fonction du sport que nous pratiquons ce jour-là.

Barrabes
L’épuisement généré après l’activité, le bon moment pour commencer à récupérer.

Circonstances auxquelles il faut ajouter de longues journées d'activité au cours desquelles nous soumettons le pied à un effort constant pendant des heures.

C'est pourquoi les fabricants de chaussures accordent généralement une importance importante mais justifiée à toute cette technologie qui permet le confort sans limiter les aspects techniques que nous exigeons des chaussures.

Un ajustement enveloppant et précis, ainsi qu'une protection contre les chocs et les éraflures prévisibles en montagne sont essentiels dans les chaussures ou les bottes d'aujourd'hui. Mais c'est au niveau du confort et de l'amorti que des efforts ont été réalisés par les marques qui ont pu implémenté des innovations.

p>Jusqu'à il y a encore quelques années, la robustesse, technicité et durabilité étaient les critères les plus recherchés. Aujourd'hui, ce sont toujours des paramètres à prendre en compte, mais les nouvelles tendances sportives exigent également la légèreté et le confort.

Les chaussures de récupération : un pas en avant

Et c'est au sein d'une activité relativement récente et en constante expansion comme le trail running que nous avons constaté un progrès plus tangible en matière de légèreté et de confort. Grâce aux matériaux et technologies actuels, toutes les fonctionnalités requises d'une chaussure de course en montagne sont appliquées efficacement dans un produit aussi souvent sous-estimé qu'une sandale.

Barrabes
Chaussures de récupération, confort et prestations optimaux pour venir à bout de la fatigue.

Aussi surprenant soit-il, les sandales de récupération sont un condensé des meilleures technologies appliquées à un produit aussi minimaliste qu'une tong. Amorti, base anatomique, coupe enveloppante, semelle collante, matériaux de première qualité... rien ne manque à cette chaussure qui a aussi sa version "chaude" avec les chaussons, utilisés en hiver pour continuer à profiter du confort mais sans avoir froid.

Nous allons passer en revue les caractéristiques de deux modèles légendaires de deux marques qui font référence à la fois dans les chaussures de trail running et de récupération : la Reelax Break 5.0 de Salomon et la Ora Recovery Flip de Hoka One One.

Salomon Reelax Break 5.0

Cinquième version des sandales de récupération légendaires de Salomon. On se souvient encore de la stupeur que cela avait causé aux alpinistes d'apprendre que certaines tongs pouvaient dépasser les 50€. Ils ont quand même fini par comprendre tout de suite pourquoi, en les mettant aux pieds pour la première fois.

BarrabesReelax Break 6.0 de Salomon

Si l’on devait lire les caractéristiques sans avoir les sandales sous les yeux, on penserait à coup sûr qu’il s’agirait d’une chaussure de trail running haut de gamme. La technologie EndoFit est conçue pour donner un ajustement précis au pied (oui, avec seulement deux sangles) leur permettant de ne pas bouger ou se déplacer lorsque nous marchons. Le pied est maintenu en place, même lorsqu'il est mouillé, limitant la force appliquée aux muscles du pied à chaque pas.

Le matériau dont les sangles sont faits, permet d’envelopper le pied grâce à un maillage résistant, doux et élastique. Il s'adapte parfaitement sans restriction et permet un mouvement naturel sans compromettre le confort. Comme le reste de la sandale, il sèche rapidement. Il est évidemment respirant et permet de garder les pieds au frais.

A l’image des meilleures chaussures de trail running, les Salomon Reelax Break 5.0 utilisent l'amorti EnergyCell avec un design qui épouse la forme du pied pour leur apporter une stabilité parfaite et un confort inégalé. Ce qui est fort appréciable après des heures passées à gravir la montagne. La mousse EVA haute performance absorbe tout impact, quelle que soit sa taille, de sorte que dans une chaussure dotée de ces caractéristiques, vous ne remarquez que le confort.

La surface d'appui du pied a été dotée d'un type de microperforations sous forme de rainures avec le double objectif d'améliorer la respirabilité et d'offrir une bonne flexibilité à chaque foulée. La hauteur du talon est de 21 millimètres et celle de l'avant-pied est de 15, ce qui donne un drop de 6 millimètres.

La semelle est un autre point surprenant lorsque l’on effectue les premiers pas. Loin d'utiliser des semelles bon marché et peu fonctionnelles, les Reelax Break 5.0 sont livrées avec la semelle Contagrip MD, une combinaison des composés les plus durables de la marque avec une géométrie adaptée à tous les types de terrain. C'est de là que vient le nom Contagrip MD : M pour Mixte (pour géométrie) et D pour Durabilité (pour le composé utilisé).

Hoka One One Ora Recovery

Que dire du confort de la chaussure Hoka One One ? C'était une transition évidente. Leurs chaussures avaient révolutionné le marché de la course avec des semelles intermédiaires proéminentes. Il n’est donc pas surprenant que la marque ait décidé de transmettre ses technologies et ses matériaux au monde de la détente.

BarrabesOra Recovery de Hoka

La marque des semelles intermédiaires démesurées, référence mondiale du confort et de l'amorti, ne lésine pas sur la quantité de mousse EVA sous votre pied pour vous mettre à l'aise dès que vous enfilez vos chaussures. Ses 33 millimètres de hauteur au talon et 27 à l'avant-pied vous élèvent au-dessus de tout obstacle pouvant générer de l’inconfort. La forme concave de sa base offre un appui parfait pour stabiliser les pieds et notre posture après un gros effort.

La semelle intermédiaire est composée de deux couches de mousse EVA de densités différentes. Cela garantit, d'une part, une parfaite répartition du poids sur toute la surface du pied et, d'autre part, l'absorption des éventuelles irrégularités du sol, ainsi que la garantie d'un maintien confortable en toute circonstance.< /p>

Mais le secret du confort de Hoka One One ne se résume pas forcément à la grande quantité de matériaux sous nos pieds. Un autre succès de la marque réside dans le profil à bascule qui caractérise nombre de ses modèles : la méta-rocker de position avancée permet une transition confortable à chaque foulée, copiant le mouvement d'un pneu dans lequel le pas est effectué de manière très douce et naturelle.

Le modèle de Hoka dispose de rainures dans la semelle pour offrir une bonne traction, notamment sur les surfaces sèches et humides. Il a également été conçu avec des rainures au niveau du repose-pied pour garantir une grande adhérence du pied à la sandale . Cela permet, avec la tige enveloppante, d'avoir une sandale près du pied sans que cela nous gêne

La version pour femme conserve les mêmes caractéristiques mais avec la forme adaptée à un pied légèrement plus étroit. Elle conserve également le drop de 6 millimètres pour conserver ses bénéfices de stabilité et de confort avec, en toute logique, un peu moins de poids par rapport à la version pour homme.

BarrabesHoka Ora Recovery pour femme

Nos autres recommandations pour soulager les pieds et les jambes

De toute évidence, avoir un entraînement adéquat pour l'activité que nous allons exercer permet d’appréhender d’une excellente manière la fatigue et, dans la plupart des cas, les blessures liées à un effort prononcé, telles que les déchirures fibrillaires, les crampes ou les courbatures.

Une bonne technique, surtout si vous faites une course, ainsi que le choix d'un terrain adapté (évitez au maximum l'asphalte) et le port de chaussures dans de bonnes conditions d'amorti éviteront plus d'une déconvenue. Ne négligez pas une bonne hydratation et une nutrition correcte dans l'activité que vous allez faire. Prévoyez de prendre des suppléments de récupération pour les muscles après un effort physique important ; Vous ne croirez pas aux capacités régénératrices de ces suppléments avant de les avoirs essayés.

Il n’y a pas que l'entraînement, la technique et le matériel qui préviendront en grande partie la fatigue. Unéchauffement adéquat et un retour progressif au calme après l’activité sont également essentiels pour une récupération plus rapide et sans douleur.

Barrabes
Chaussettes de compression à porter pendant la course ou après pour une récupération rapide. Photo Lurbel

L'utilisation de chaussettes de compression aident également à avoir un meilleur délai de récupération, qu'elles soient utilisées pendant l'activité ou après celle-ci. Ceci étant dit, les porter à la fois avant et après reste la meilleure combinaison pour venir à bout de la fatigue.

L'eau froide aide à détendre vos jambes. Le contraste entre la chaleur générée par l'effort physique en montagne et le froid de l'eau, réactive la circulation et agit comme un anti-inflammatoire naturel en empêchant la dilatation des muscles et des vaisseaux sanguins. L'action apaisante et régénérante du froid est indéniable. Profitez de votre séjour à la montagne pour vous offrir des bains de pieds relaxants.

Barrabes
L’eau froide pour désenflammer les pieds pendant l’activité ou après.

Si vous n'avez pas de rivières ou de ruisseaux à proximité, vous pouvez également appliquer des compresses froides pour détendre les jambes ou même pour réduire l'inflammation en cas d'entorse ou autre blessure.

Après l'activité, il est conseillé de se reposer et même de dormir avec les jambes légèrement surélevées pour favoriser le retour veineux. Un coussin placé dans la zone des pieds sous les draps pour l'empêcher de bouger pendant la nuit, peut être une option intéressante et que l'on appréciera en cas de fatigue excessive.

Boutique en ligne : https://www.barrabes.com/fr-fr/

Articles plus récents

Laissez vos commentaires

Soyez le premier à commenter cet article.