Plumes ou Fibres - quel garnissage choisir ? Guide rapide

La question de savoir s'il faut opter pour des vêtements ou des sacs de couchage avec un rembourrage en plumes ou en fibres est l'une des plus récurrentes. Bien que nous ayons déjà traité le sujet à plusieurs reprises, nous vous proposons ici une série de questions/réponses brèves qui vous aideront à faire le bon choix.

Contre le froid, plume ou fibre ? Photo Rab

Quelles sont les caractéristiques communes de ces matériaux ?

Les deux matériaux, le duvet et la fibre synthétique, fonctionnent de la même manière : il s'agit de matériaux très légers dont l'intérieur creux "emprisonne" l'air réchauffé par le corps. Cela nous permet de garder autour de nous une couche d'air chaud, ce qui nous procure un confort thermique dans des conditions froides.

En même temps, ce sont des matériaux compressibles qui permettent au vêtement ou au sac de couchage de prendre peu de place lorsqu'il est plié.

Comment différencier les qualités ?

C'est simple, dans le cas du duvet et plutôt plus compliqué, dans le cas de la fibre synthétique. La qualité du duvet est indiquée par le Fill Power (FP), qui, pour les vêtements et les sacs de couchage, est généralement entre 600 et 800 cuins, bien qu'il existe quelques modèles avec 900 cuins et même 1000 cuins.

Pour les fibres synthétiques, les données sont données en unités clo par poids et surface, et se situent généralement entre 0,7 et 1,3 clo/oz/yd2 (vous pouvez voir dans cet article la signification de ceci), mais ce n'est pas une donnée que tous les fabricants proposent. En raison de la diversité des fabricants de fibres (Primaloft, Thinsulate, Thermoball...), il est difficile de toutes les comparer.

Lequel est le plus chaud ?

Bien que nous ayons connu de grands progrès ces dernières années, une alternative synthétique à la plume avec la même efficacité de poids et pouvoir gonflant n'a pas encore été trouvée. La capacité de compression de la plume est également nettement supérieure.

On peut donc dire que pour une même quantité de rembourrage, sans humidité et entièrement gonflée, la plume est plus chaude.

Lequel est le plus résistant ?

Le garnissage en duvet ne conserve pas une structure stable, il faut donc le compartimenter dans le vêtement ou le sac de couchage pour éviter toute accumulation dans les parties basses susceptible de créer des points froids. Pour les mêmes raisons, en cas d'endommagement du tissu extérieur, le duvet a une forte tendance à s'échapper.

La fibre synthétique conserve une structure stable quelle que soit la position du vêtement ou la friction induite par son usage.

Quel est celui qui fonctionne le mieux dans des conditions humides ?

Le duvet est hydrophile, il absorbe très facilement l'eau, ce qui fait qu'il s'accumule et ne permet pas le gonflement nécessaire pour maintenir l'air chaud à l'intérieur. Pour éviter cela, de plus en plus de modèles incorporent des traitements hydrofuges aux plumes.

Les fibres synthétiques conservent leur chaleur même lorsqu'elles sont mouillées car le polyester qui les constitue est une matière très hydrophobe. Dans des conditions humides dues aux intempéries ou à la transpiration, les fibres synthétiques seront plus performantes.

Qu'est-ce qui est le mieux avec un sac à dos ou un harnais ?

La compressibilité du duvet, qui est un avantage lorsqu'on le transporte dans un sac à dos, devient un inconvénient lorsqu'il est utilisé avec des éléments qui exercent une pression sur votre corps, comme un sac à dos ou un harnais, car ils empêchent complètement le duvet de se gonfler.

En cas de pression, la meilleure préservation de la structure de la fibre synthétique lui permet de conserver ses propriétés isolantes.

Certaines doudounes techniques sont néanmoins déjà fabriquées selon un mapping dans lequel les zones de pression habituelles, telles que les épaules, la taille et le dos, sont remplies de fibres synthétiques et le reste de duvet pour améliorer leur efficacité.

En cas d'utilisation régulière avec des éléments de compression, il convient de choisir des fibres synthétiques pour une meilleure efficacité thermique.

Lequel est le plus écologique ?

Le garnissage en duvet est obtenu à partir de la poitrine et de l'abdomen d'oies ou de canards, sachant que l'extraction de plumes de leur vivant est interdite par la réglementation européenne. Certaines marques se procurent le duvet en dehors de l'Europe, ce qui permet de plumer les animaux vivants, mais ces marques ne sont pas vendues chez Barrabes. Vous pouvez lire cet article si vous êtes intéressé par les certifications de développement durable dans le matériel de montagne.

Le rembourrage en fibres synthétiques est fabriqué à partir de polyester, qui est de plus en plus fabriqué à partir de matériaux recyclés. Dans la fabrication de certaines garnitures, ils ont même réduit l'émission de CO2 dans l'atmosphère en éliminant le besoin de fours industriels pour les processus de thermocollage.

Quel est le plus facile à entretenir ?

L'origine animale et les caractéristiques d'absorption d'humidité et de putrescibilité du duvet rendent nécessaire un grand soin dans l'entretien de ces vêtements, en veillant à ce que le processus de lavage, de rinçage et, surtout, de séchage soit méthodique.

Pour les vêtements et les vestes en fibres synthétiques, un cycle de séchage est généralement suffisant pour garder nos équipements en bon état.

En résumé :

  • Votre choix se portera sur un garnissage en plumes si vous valorisez en priorité le rapport poids/performance thermique de l'isolation.
  • Votre choix se portera sur le garnissage en fibres synthétiques si, en plus de l'isolation, vous avez besoin d'un vêtement résistant et facile d'entretien, efficace dans des conditions de pression, d'humidité ambiante ou de transpiration et qui ne soit pas d'origine animale.

Pour en savoir plus sur ce sujet:

Articles plus récents

Laissez vos commentaires

Soyez le premier à commenter cet article.