Redécouvrir la slow mountain : conseils, équipement nécessaire pour les grandes randonnées en montagne

L'été est la saison de rêves pour les longues journées et nuits en montagne. On vous dit tout sur l'équipement dont vous avez besoin pour les grandes randonnées pyrénéennes.

Traversées pyrénéennes, redécouverte de la slow mountain. Photo : Barrabes

La redécouverte du Slow Mountain

Depuis quelques années, de plus en plus de personnes redécouvrent la lenteur des choses en montagne. Avec la pandémie de COVID-19, ce nombre a augmenté.

Cette lenteur n'a rien à voir avec la vitesse à laquelle nous marchons, mais avec une façon de la comprendre. Que ce soit en marchant, en grimpant, en courant, nous devons être pleinement conscients de notre environnement, prendre notre temps et ressentir pleinement notre intégration à celui-ci. Une façon d'appréhender la montagne dans laquelle le chemin, quel qu'il soit, est plus important que la destination.

Et dans cette façon d'appréhender la montagne, la randonnée, qu'elle soit technique ou non, est reine. Elle nous permet de nomadiser, de maximiser le sentiment d'intégration avec l'environnement et de vivre des nuits inoubliables en montagne.

Refuges ou autonomie

Les refuges sont plus qu'un simple lieu d'hébergement. Ils sont un lieu de rencontre pour les amoureux de la montagne. De plus, beaucoup d'entre eux sont déjà mythiques, et les visiter nous ramène à l'histoire, presque comme la visite d'un monument, dans ce cas très vivant. Leur utilisation s'est accrue, notamment pour ceux situés dans les massifs les plus visités et où, en raison de la durée de l'ascension, il est obligatoire pour la plupart d'entre elles de passer la nuit.

La traversée des 46 étapes de la Transpyrénéenne, tant sur le versant nord que sur le versant sud, peut être parcourue presque entièrement de refuge en refuge, ce qui nous évite de transporter des tentes, des sacs lourds, de grandes quantités de nourriture, etc., laissant notre logistique entre leurs mains.

L'autosuffisance est une autre question : c'est là que nous trouvons un intérêt croissant ces derniers temps. Une nouvelle génération découvre - et certaines générations plus anciennes redécouvrent - les grands charmes des nuits à la belle étoile, de la sensation des longs voyages en autonomie ou semi-autonomie.

Les bivouacs sont parfois imposés par les circonstances, surtout chez les grimpeurs qui empruntent les voies les plus techniques et les plus difficiles, mais ce qui gagne vraiment le cœur de cette nouvelle génération, c'est la recherche consciente de ces lieux et de ces nuits.

Bivouac sur un sommet pyrénéen. Photo : Mikel Iraola Gracia
Bivouac sur un sommet pyrénéen. Photo : Mikel Iraola Gracia
Et pas de panique quant au poids : les équipements, les vêtements et même la nourriture ont tellement évolué que nous pouvons littéralement diviser par deux le poids de notre matériel en autonomie.

Avantages et inconvénients de l'autosuffisance

Avantages

  • Il nous permet de vivre une expérience autonome très intense en montagne.
  • Bivouaquer dans des endroits inoubliables
  • Nous pouvons varier les itinéraires, explorer, planifier, sans dépendre de l'existence d'un refuge.

Inconvénients

  • Nous devons être responsables de notre logistique : augmentation sensible du poids
  • Sans assistance, nous devons assumer l'entière responsabilité de notre propre sécurité.
  • Lorsque les conditions sont difficiles, nous pouvons avoir des complications (mais cela fait aussi partie de l'expérience).
  • Problèmes écologiques
  • Contraintes légales

Questions environnementales et légales

En ce qui concerne les problèmes environnementaux, il nous appartient de les minimiser, mais nous ne devons pas oublier que l'une des fonctions fondamentales d'un refuge de montagne est de servir de point propre dans le secteur.

Par exemple, en Aragon, tous les refuges gardés sont équipés de toilettes qui empêchent la dissémination des eaux sales, ainsi que de stations d'épuration qui les empêchent de contaminer les aquifères et les rivières. Mais hormis ces lieux, nous devons être extrêmement prudents et scrupuleux avec nos déchets.

Des paradis dans les Pyrénées... où il peut être interdit de passer la nuit. Photo : Barrabes
Des paradis dans les Pyrénées... où il peut être interdit de passer la nuit. Photo : Barrabes
En ce qui concerne les questions légales, il ne faut jamais partir en randonnée, surtout si l'on doit bivouaquer ou planter sa tente, sans connaître la législation en vigueur sur place. Et bien sûr, nous devons nous y conformer. Les montagnes ont souvent différents degrés de protection, et vous n'êtes pas toujours autorisés à y passer la nuit, ni partout.

Préparation, expérience, planification

Il ne faut jamais se lancer dans un itinéraire de plusieurs jours, surtout dans des zones complexes, sans une préparation adéquate et une expérience suffisante en montagne. Les risques de rencontrer des problèmes se multiplient, et nous devons être en mesure de les affronter lorsqu'ils se présentent.

Cela comprend la capacité physique, les connaissances techniques, l'orientation et aussi la planification. Il faut avoir étudié la zone, connaître les alternatives ou refuges en cas de changement de temps ou d'urgence, les abris éventuels, leurs problèmes et les zones complexes. Nous devons également disposer de l'équipement approprié, tant personnel que technique, pour faire face à tout imprévu.

Nous devrions connaître toutes les cabanes ou abris de la région, au cas où. Photo : Barrabes
Nous devrions connaître toutes les cabanes ou abris de la région, au cas où. Photo : Barrabes
Tout cela nous permettra d'affronter la grande randonnée avec des garanties.

Matériel nécessaire

L'une des raisons qui ont conduit à l'essor de ce type d'activité est l'évolution remarquable de l'équipement de montagne, notamment l'équipement spécifique pour la grande randonnée et la nuit. Grâce à cette évolution, l'autonomie n'est plus synonyme de poids et de volumes inhumains, comme c'était le cas auparavant.

Et ces progrès ne concernent pas seulement le poids des sacs à dos, des sacs de couchage, etc. La plus grande avancée, comme vous pouvez maintenant le constater, concerne peut-être la logistique. Les aliments, les réchauds, etc., ont amélioré leurs performances tout en réduisant leur poids et leur volume au minimum.

Tout cela nous permet non seulement de profiter beaucoup plus de la randonnée, mais nous apporte aussi de la sécurité : moins de fatigue, plus d'agilité, plus de réactivité.

Nous vous laissons ici une sélection d'articles dans lesquels nous expliquons cette évolution, et dans lesquels vous pourrez résoudre vos doutes sur tout le matériel spécifique nécessaire à vos randonnées en montagne et vos nuits à la belle étoile.

1. Alimentation. La grande révolution de la nourriture lyophilisée.

Rien à voir avec ce que c'était. Les nouveaux aliments lyophilisés sont sains, savoureux, nutritifs, naturels, ne prennent pas de place, ne pèsent presque rien... et sont très propres, car ils évitent l'utilisation de casseroles et d'assiettes.

Voulez-vous savoir comment cela est possible ? Dans cet article, vous le découvrirez : Nouvelle génération d'aliments lyophilisés pour la montagne. Pour tous les cas de figure

Photo: Trek
Photo: Trek'n'Eat

2. Cuisine

La plus grande avancée. Les réchauds et les popottes d'aujourd'hui sont un kit tout-en-un, avec gaz inclus, qui ne prennent guère plus de place qu'une gourde, pèsent moins de 400 grammes et dont les systèmes, malgré leur minimalisme, multiplient la puissance des anciens brûleurs. Il n'y a guère de réchaud qui mette plus de 3 minutes à faire bouillir un litre d'eau, et les meilleurs le font en 2 minutes seulement.

Il en va de même pour les ustensiles de cuisine. Aujourd'hui, nous avons des kits pliants qui prennent très peu de place dans le sac à dos, qui pèsent moins de 300 grammes et qui comprennent une assiette, un bol, 2 turpers, une tasse avec couvercle, une planche à découper et une fourchette-cuillère-couteau.

Vous trouverez ici toutes les informations dont vous avez besoin pour choisir vos kits de cuisine : Cuisine de montagne : comment choisir votre réchaud et vos ustensiles de cuisine ?

3. Potabilisation de l'eau

Autre rubrique consacrée aux grandes avancées : connaissez-vous les stylos Steripen qui, grâce à la lumière ultraviolette, éliminent 99,999% des bactéries, parasites et virus ? Les bidons en plastique, comme ceux utilisés dans les courses de montagne, qui purifient également 99,99% des bactéries et parasites ? Les " pailles pour flaques " ?

Vous pouvez en savoir plus à leur sujet dans cet article : Comment purifier et rendre l'eau potable

Katadyn BeFree. La purification est aussi simple que de boire dans une gourde.
Katadyn BeFree. La purification est aussi simple que de boire dans une gourde.

4. Sacs de couchage

La légèreté est devenue la norme, sans perte de qualité, grâce aux progrès des matériaux et de la conception. Mais lorsqu'il s'agit de les choisir, savez-vous ce que signifient les termes température limite, confort, extrême, etc. C'est essentiel pour choisir le vôtre, et si vous ne le savez pas, cela peut être quelque chose de différent de ce que vous imaginez : Sacs de couchage : que signifient exactement les plages de température confort, minimum, limite extrême... ?
Des sacs de couchage, indispensables pour nos aventures. Photo : Korkuerika
Des sacs de couchage, indispensables pour nos aventures. Photo : Korkuerika

5. Tapis de sol

Ils sont essentiels, mais savez-vous comment différencier les 3 types, leurs avantages et inconvénients, lequel est le meilleur pour chaque activité, et savez-vous quel est leur valeur R ? Voici les réponses : Comment choisir son tapis de sol, l'isolation et les matelas de montagne?

6. Sac à dos

Savez-vous quels sont les meilleurs sacs à dos 3 saisons pour le trekking et l'alpinisme ? Quelle est la meilleure capacité pour le trekking, compte tenu du fait que le volume de l'équipement a beaucoup diminué ? Quels sont les types de sacs à dos existants, et quels sont leurs avantages et inconvénients ?

Tout le matériel que vous avez va y entrer, et vous allez devoir le porter. Choisissez judicieusement : Comment choisir son sac à dos d'alpinisme, de trekking et de randonnée ?

Photo : Lowe Alpine
Photo : Lowe Alpine

7. Tentes

Nouveaux designs, nouveaux matériaux : haute résistance pour un poids minimal. Des modèles minimalistes, à propos desquels voici tout ce que vous devez savoir. Ce qui est beaucoup plus complexe qu'il n'y paraît : Comment choisir sa tente ?
Photo: Javier Camacho
Photo: Javier Camacho

8. Bivouacs

Et enfin, un long article avec des conseils pour bivouaquer, sur la roche, la neige et la glace. La plus pure expérience de la montagne : Nuit en montagne : bivouacs en paroi, rocher, neige et glace
Un tarp, nos bâtons, et nos matelas, bivouac en été. Photo : Mikel Iraola Gracia Un ta
Un tarp, nos bâtons, et nos matelas, bivouac en été. Photo : Mikel Iraola Gracia Un ta

Boutique en ligne : https://www.barrabes.com/fr-fr/

Articles plus récents

Laissez vos commentaires

Soyez le premier à commenter cet article.